Histoires locales

cheminee_manoir

Suivant les époques et selon les documents consultés, le nom de LAVENTIE prend des formes très variées :

LA VENTHIE, LEVENTEIS, LEVENTHIS, LE VENTIS, VENTIACUM, LEVENTISIUM, ou encore LE VACQUIT.
D’après le Chanoine Depotter (Le Pays de Lalloeu, 1910), ce nom viendrait du gallo-romain VENTA qui signifie colonie ou établissement. Rappelons aussi que le mot latin VENTUS signifie vente, marché. En fait, c’est à Laventie que se déroulait la vente des richesses du Pays de L’alloeu, alors réputé, en particulier, pour ses cerises (en Artois, les cerises étaient appelées des « L’alloeu »).

Le Pays de L’alloeu (L’alloeu signifiait « terre libre ») comprenait quatre communes : FLEURBAIX, SAILLY, LA GORGUE et… LAVENTIE qui en était la capitale. Le pays jouissait de franchises et d’immunités, et l’Abbaye de St Vaast exerçait ses droits de Seigneurie. L’abbé de St Vaast, seigneur de Laventie, se faisait représenter par un prévôt. Des échevins, communs aux quatre communes, se réunissaient au lieu-dit des dix cailloux pour rendre des jugements. Tout ceci prit fin pendant la révolution de 1789…

Cependant Laventie avait été brûlé en 1347 pendant la guerre de Philippe VI contre les flamands. D’autre part, il avait subi le contre-coup des guerres de Louis XI en Artois, et il avait souffert des efforts tentés par les Réformés pour introduire le protestantisme. Et au 17ème siècle, les prisons de l’Abbaye avaient été incendiées… Plus tard, au cours de la guerre 14-18, Laventie fut presque entièrement détruit. La commune est d’ailleurs titulaire de la Croix de Guerre 1914-1918. Une nouvelle cité jaillit des ruines dans les années 20 et les années 30 pour donner le Laventie moderne.

laventie_bourg

De plus, pour information, les armes de la commune sont : « D’argent au cerisier de Sinople terrassé de même ».

Aujourd’hui, Laventie est chef lieu d’un canton qui rassemble 6 communes totalisant environ 5700 foyers (environ 2000 à Laventie) : Laventie, Sailly-sur-la-Lys, Fleurbaix, Neuve-Chapelle, Lorgies et Lestrem. Monsieur Jean-Philippe BOONAERT est le Maire de de la commune depuis mars 2014.

Depuis 2001, Laventie adhère à la Communauté de Communes Flandre Lys qui comprend également les communes d’Estaires, Fleurbaix, Haverskerque, Merville, La Gorgue, Lestrem et Sallly sur la Lys.

Voici la chronologie des maires successifs depuis la Révolution Française :

Nom du Maire Période
Charles DUBRULLE 1790 à 1801
Augustin ROUSSEL 1801 à 1822
Louis BEGHIN 1822 à 1845
Benoît-Joseph MOTTE 1845 à 1848
Louis BEGHIN 1848 à 1867
Louis BAVIERE-LEBLEU 1867 à 1893
Louis DUMONT 1893 à 1920
Alfred DUQUESNE 1920 à 1929
Paul DUMONT 1929 à 1945
Désiré FENART 1945 à 1977
Henri PUCHOIS 1977 à 1993
Roger DOUEZ 1993 à 2014
Jean-Philippe BOONAERT 2014 à nos jours

Nous vous conseillons la lecture du livre écrit en 2003 par Christian DEFEBVRE « Laventie : des origines à nos jours », un remarquable ouvrage conçu en collaboration avec les membres du Cercle de la Verde Rue.

couverture_laventiedesoriginesanosjours